top

Éditorial

Pour que les portes s'ouvrent

« Regarde, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. »

Apocalypse 3 :8

Pour que les portes s’ouvrent dans notre société, il faut être quelqu’un ! Il y a quelques années, mon compte en banque était bien garni durant quelques jours. Lorsque je me suis rendu à la banque pour effectuer un petit retrait en liquide on m’a tout de suite repéré. Passant devant la longue file d’attente, on m’a conduit dans un bureau où je comprenais enfin ce qui m’était arrivé : on cherchait à s’occuper du contenu de mon compte ! Aujourd’hui plus personne ne lève la tête lorsque j’entre dans une banque – je suis un client insignifiant.

Mais devant Dieu, l’être humain ne peut se faire valoir sur la base de son importance. Le texte biblique nous le rappel par le texte qui précède la citation ci-dessus : « Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom,… »

L’église de Philadelphie était connue par Dieu. Sa faiblesse ne lui est pas reprochée mais simplement constatée. Deux attitudes sont remarquables : la fidélité à la Parole et à Jésus-Christ. Deux attitudes qui ne dépendent pas de notre importance mais simplement de notre sérieux de vouloir suivre Jésus. La faiblesse n'est pas un problème pour Jésus-Christ, il la comble par cette magnifique promesse « Regarde, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. »

"Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. "

Apocalypse 3:8

 
haut de page
Dernière mise à jour de la page "editorial.php" : 20/10/2014
© Eglise Protestante Evangélique Amiens 2009-2014 - adresse email
XHTML & CSS
287232  - 0.033277988433838
Dernière mise à jour de la page "editorial.php" : 20/10/2014
© Eglise Protestante Evangélique Amiens 2009-2014 - epe.amiens@caef.net
htpp://epe.amiens.free.fr