top

Éditorial

Autodafé

Il y a quelque temps, un pasteur américain voulait publiquement brûler le Coran. Cette provocation a soulevé un tôlé à travers le monde musulman et lors des manifestations, il y a même eu des morts. De nombreux chrétiens étaient indignés et intervenaient pour arrêter le projet insensé du pasteur.
Par contre, presque tous les jours on brûle ou détruit des Bibles sans que cela soulève la moindre indignation !
En brûlant la Bible, on exprime sa haine contre son contenu, contre son auteur, mais, tout compte fait, ce n’est que du papier et de l’encre que l’on brûle. Nous sommes attristés par ces autodafés, mais nous restons sereins, car la Parole nous affirme :

« L’herbe sèche, la fleur tombe ; Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement.»

Esaïe 40:8

Jésus-Christ affirme :

« Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.»

Matthieu 24:35

On brûle des Bibles, mais son message ne peut s’arrêter, il cours et opère des transformations dans de nombreuses vies. Tous les jours, des hommes et des femmes embrassent la foi en Jésus-Christ comme leur Sauveur et Seigneur. Ni persécution ni la mort ne peuvent les arrêter à servir Dieu. En Christ, ils ont trouvé le sens de leur vie.
Et vous, l’avez-vous déjà trouvé ?

« Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins.»

Esaïe 55:11

 
haut de page
Dernière mise à jour de la page "editorial.php" : 20/10/2014
© Eglise Protestante Evangélique Amiens 2009-2014 - adresse email
XHTML & CSS
315199  - 0.065762996673584
Dernière mise à jour de la page "editorial.php" : 20/10/2014
© Eglise Protestante Evangélique Amiens 2009-2014 - epe.amiens@caef.net
htpp://epe.amiens.free.fr